« Keep up the moral! | Accueil | Malaise des étudiants d'écoles ? »

18/05/2006

Commentaires

buzztv

Le problème avec les universités françaises et cette mentalité de vouloir donner sa chance à tout le monde c'est que les diplômes perdent de leur valeur. Autant avant le bac avait une vraie signification, que maintenant tout le monde peut avoir le bac. Il en va de même pour les diplômes d'études supérieures... On laisse tout le monde y accéder, aucun concours d'entrée. On se plaint de ce nombre excessif d’étudiants ne venant jamais en cours. Mais peut-être que si on mettait un concours cela dissuaderait les moins motivés et laisserait la place aux plus motivés. On veut en finir avec les discriminations sociales, l'accès limité, la sélectivité mais du coup tout perd de sa valeur. Mettre une sélection à l'entrée des universités ne veut pas dire retirer sa chance aux plus défavorisés, cela permet juste de garder les étudiants désireux d'apprendre. Avoir bac +4 aujourd'hui ne veut plus rien dire, tout le monde peut avoir ce diplôme. C’est certain des réformes devraient être prises pour reformer le système universitaire mais je doute que ces chers étudiants laissent faire !

vivi

... faites attention à vos propos
... le rôle de l'université française n'est pas de mettre en place une logique de sélection .. c'est contraire aux valeurs républicaines qui fondent notre droit social ... vous manquez de perspective et d'esprit critique !
... vous souhaitez tout bonnement conserver votre précaré Sup de Co pseudo élitiste ... le clergé, le tiers état et Sup de Co ... !!

Gregory de moovement

Je cherche des solutions sans pour autant imaginer un instant qu'elles puissent être la solution.
Arrêtons de penser "précaré", pensons tous ensemble, l'élistisme fait partie du système républicain depuis le début, arrêtons d'essayer de fabriquer des clones.
Intéressant l'image du clergé, du tiers état et de Sup de Co... mettre en rapport la noblesse avec Sup de Co, Trivial ? surement.
Quoiqu'il en soit réjouissez vous ! vous connaissez le sort qui a été reservé à la noblesse...

vivi

grégory de moovement, relisez le message de buzztv svp : vous n'y trouvez rien de particulièrement choquant ?

Gregory de moovement

Je pense que la reflexion est à chaud, et que les idées sortent sans pour autant être correctement transmise sur le clavier, je propose de laisser BuzzTV s'exprimer à nouveau et nous dire le fond de sa pensée, calmement...

MarieSop

Je ne vois pas ce que tu trouves de choquant à mes propos. Le système universitaire est à revoir mais malheureusement les mentalités ne sont pas propices aux changements car trop attachées à leur droit social et à ces valeurs Républicaines comme tu le soulignes très justement. Je ne suis pas pour un pays élitiste mais je ne suis pas non plus pour un pays ou il n'y a aucune sélection. Maintenant ne prend pas mal mes propos c'est un avis personnel, peut-être maladroitement exprimé (n'est-ce pas Gregory) mais qui reflète le fond de ma pensée.

richard

Greg, ne me parle plus de "faire des notes pas trop longues sur un blog"! Parce que là... ;)

Mélanie

Le débat est intéressant : droit social immuable ou sélectivité à outrance ? Je pense que, comme pour tout, il s'agit de trouver le bon équilibre. Il est parfois intéressant d'aller voir dans les pays voisins pour pouvoir prendre du recul par rapport au système éducatif français. Je pense que la clé du problème, c'est la professionalisation, à n'importe quel niveau. Nous avons besoin de personnes spécialisées dans chaque profession : maçon, plombier, secrétaire médical, vendeur, assistant achat, responsable export... Ce que nous devons comprendre et développer, c'est que chacun a sa place dans cette société. Malheureusement, certaines orientations conservent encore une image négative. Pourquoi ??? Nous avons besoin de tout le monde, n'oublions pas que certains secteurs d'activité sont en recherche constante de main-d'oeuvre. Une sélectivité adaptée au niveau de chaque élève permettrait de proposer à ce dernier par la suite un panel d'activités professionelles à sa portée. L'Eldorado auquel on veut nous faire croire et qui est celui du Bac et des hautes études supérieures doit cesser car il a pour conséquence de créer un énorme 'traffic jam' au niveau des universités, d'augmenter le chômage des jeunes dilômés et de dévaloriser de façon importante les diplômes français. Nous avons besoin d'un certain nombre de personnes ayant ces diplômes mais pas de tout le monde !
Par ailleurs, les orientations quelles qu'elles soient ne proposent pas toujours de 'vrais' stages (j'entends par là des stages où l'étudiant ou l'apprenti travaille concrètement/se forme sur un poste précis, des stages qui seront reconnus par les professionnels lorsque la recherche du premier emploi pointera son nez...) ou de stages tout court d'ailleurs.
La France est un pays industrialisé puissant, toutefois sa situation économique ne s'améliorait-elle pas si son tissu professionnel se spécialisait de façon à ce que chacun se sente à sa place, à ce que chacun se sente valorisé par ce qu'il/elle SAIT faire et qui est différent de ce que sait faire son voisin ?

otelo

les universites francaises vont mal parceque l'etat n'investit pas assez d'argent dans les universites. Un etudiant de grande ecole recoit 15 000euros/an de l'etat alors que l'etudiant de l'universite n'en recoit que 6 000euros/an d'investissement.

Il y a une selection a l'universite lors de la premiere annee lors de laquelle 40% des etudiants abondonnent.

En plus il faut arreter l'hypocrisie (sourtout venant de ceux qui ont fait les grandes ecoles). C'est une hypocrisie de dire qu'il y a trop d'etudiants du superieur en france. L'OCDE a publie recement un rapport demontrant que le taux d'accession a l'universite par generation est plus eleve aux etats-unis et grande-bretagne(environ 60%) qu'en france (50%). Avec un taux d'accession a l'universite plus eleve aux etats-unis qu'en france, le chomage reste deux fois moindre aux usa. Ce qui demontre qu'il n'y a pas trop d'etudiant dans l'universite francaise.

Il y a un sous-finnancement de l'etat qui favorise les grandes-ecoles...ce qui va couler la FRANCE, reagissons>>

ghizlane tabiti

salut je besoin de votre aide d'inscrire dans votre administarative

Jordans Sneakers

Don't aim for success if you want it; just do what you love and believe in, and it will come naturally.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ils cherchent des Talents !

Candidat du mois

  • JAKUB JANICKI (Poland)
    (See his resume clicking on his name)

    Clip_image002_3


    I am interested in a consulting internship. My target is to work in a strategic or business consulting. During my internship I would like to work for consulting firm on projects in other companies, make analysis, find ways of improvement firm's situation, assessing market situation.I can also bring a lot creativity and diversity spirit to the company. Due to my study profile I am especially skilled in management and strategic issues, so my knowledge would be very useful in helping to make business strategy. I am also interested in the internship in finance as a second place, to use my analytical skills. I expect an interesting, developing and challenging job with an own small project work style and appropriate level of responsibility.